Bank Assafa : des contrats Ai??Mourabaha ImmobiliA?reAi?? dAi??jAi?? signAi??s

DAi??but 2017, le groupe Attijariwafa bank a obtenu auprA?s de Bank Al-Maghrib lai??i??agrAi??ment l’autorisant Ai?? crAi??er une banque participative. Cette nouvelle banque est lancAi??e sous le nom de Ai??Bank AssafaAi??, opAi??rationnelle depuis juillet dernier suite Ai?? la ratification, pour tout le marchAi??, des modA?les de conventions de compte et des contrats Mourabaha par le ComitAi?? Charia de la finance participative.
Bank Assafa dAi??marre ses activitAi??s avec une longueur d’avance sur la concurrence. La filiale du groupe Attijariwafa bank est, en effet, prAi??sente sur le marchAi?? de la finance alternative depuis 2010, en tant que sociAi??tAi?? de financement, sous le nom de Ai??Dar AssafaaAi??. DAi??sormais, elle Ai??volue vers une banque participative avec, Ai?? fin 2016, plus de 6.000 clients enregistrAi??s, 1,6 milliard de DH dai??i??encours crAi??dits, 167 millions dai??i??encours dAi??pA?ts collectAi??s et 17 agences.

Ainsi, dans le cadre de cette transition dai??i??une sociAi??tAi?? de financement Ai?? une banque participative, la filiale du groupe Attijariwafa bank a planchAi?? sur le basculement des comptes des clients de Dar Assafa vers Bank Assafa, sous lai??i??Ai??gide de la Banque centrale et du Conseil supAi??rieur des OulAi??mas (CSO). Des nAi??gociations ont Ai??tAi?? Ai??galement ouvertes avec les autoritAi??s compAi??tentes sur une solution pour le transfert des encours.
Aujourdai??i??hui, Bank Assafa cai??i??est une banque 100% marocaine, 350 millions de DH de capital, plus de 260 collaborateurs formAi??s et certifiAi??s IBQ (Islamic Banking Qualification) et un rAi??seau commercial dai??i??une Ai??large capillaritAi??Ai?? de 23 agences physiques en plus dai??i??une agence digitale. Le rAi??seau actuel couvre plusieurs villes dont Casablanca (6 agences), Rabat (2), Tanger (2) SalAi??, Temara, KAi??nitra, FA?s, MeknA?s, Marrakech, Agadir, Dakhla, LaA?youne, BAi??ni Mellal, Tanger, TAi??touan, Berkane, Oujda (une agence chacune). Dai??i??ici la fin de lai??i??annAi??e, Bank Assafa disposera dai??i??un rAi??seau de pas moins dai??i??une trentaine dai??i??agences, selon Youssef Baghdadi, prAi??sident du directoire de la banque. Ai?? ses yeux, cai??i??est grA?ce Ai?? lai??i??expAi??rience de Dar Assafa que le Maroc connaAi??t aujourdai??i??hui lai??i??Ai??mergence de la finance participative. La sociAi??tAi?? a dAi??veloppAi?? une expertise mAi??tier et une connaissance des besoins et aspirations des Marocains.

 

Et pendant cette pAi??riode, le groupe a Ai??investi dans la promotion et la vulgarisation de la finance participative Ai?? travers lai??i??organisation dai??i??une trentaine de manifestations, dai??i??une vingtaine dai??i??opAi??rations de sponsoring et dai??i??une dizaine de salons nationaux et internationaux, permettant ainsi Ai?? lai??i??ensemble des intervenants de la finance participative de profiter de cette longue expAi??rienceAi??. Il est ainsi lAi??gitime, dai??i??aprA?s lui, que Bank Assafa vise aujourdai??i??hui le leadership sur le marchAi?? de la finance participative, sur tous les segments : particuliers, entreprises, professionnels rAi??sidents au Maroc ou Ai?? lai??i??Ai??tranger. Ai??Et elle a tous les atouts pour y prAi??tendreAi??, estime le top management de la banque. Ai??La preuve, depuis septembre dernier, Bank Assafa enregistre une vingtaine de contrats Mourabaha ImmobiliA?re signAi??sAi??, confie, au Matin, une source bien informAi??e.

Ai?? ce jour, la banque propose aux clients la gestion des comptes bancaires ai??i?? comptes courants et de dAi??pA?ts (Safa Hissab, Safa Hijra, Safa Mihani, Safa Tawfir) ai??i?? permettant aux titulaires de disposer de diffAi??rents moyens de paiement (cartes, chA?ques, etc.) et dai??i??effectuer des opAi??rations bancaires courantes (virements, prAi??lA?vements automatiques, versements et retraits, encaissement chA?ques et lettre de change normalisAi??eai??i??). La banque propose Ai??galement des produits Mourabaha pour lai??i??immobilier (Safa Akar : Safa Sakane, Safa Binaa et Safa Akar Mihani dite Mourabaha pour local commercial ou professionnel). Sai??i??y ajoute Safa Sayara, dite Mourabaha Sayara, Ai?? travers lequel Bank Assafa acquiert, Ai?? la demande du client, un vAi??hicule neuf en vue de le lui revendre moyennant une marge bAi??nAi??ficiaire convenue dai??i??avance. Le rA?glement se fait alors par redevance constante sur une durAi??e fixAi??e Ai?? lai??i??avance. La banque offrira dai??i??autres produits et services, le temps que les contrats types soient validAi??s par lesAi??autoritAi??s compAi??tentes.


amitriptyline price increase. Entretien avec Youssef Baghdadi, prAi??sident du directoire de Bank Assafa

Ai??Le rA?le du notaire est crucial dans l’explicationAi??des dAi??marches aux clientsAi??

Dans la continuitAi?? de ses efforts de vulgarisation des principes de la finance participative, Bank Assafa a entamAi?? en septembre dernier un nouveau cycle de rencontres avec les notaires. La banque met surtout lai??i??accent sur ses procAi??dures basAi??es sur lai??i??application stricte des instructions du Conseil supAi??rieur des oulAi??mas.

Le Matin : Bank Assafa a initiAi?? depuis septembre dernier un road-show Ai?? la rencontre des notaires. Quels sont les objectifs et les enjeux de cette opAi??ration ?
Youssef BaghdadiAi??
: L’objectif premier est de partager avec les notaires de toutes les villes du Maroc, les mAi??canismes de la finance participative avec un focus sur nos procAi??dures de prise en charge des dossiers Mourabaha immobiliA?re, conformAi??ment aux instructions du Conseil supAi??rieur des oulAi??mas. Le deuxiA?me objectif du road-show est de challenger notre mode opAi??ratoire avec ces experts confirmAi??s afin de synchroniser nos dAi??marches et assurer une meilleure fluiditAi?? qui profitera Ai?? nos clients et au marchAi?? globalement. Le troisiA?me objectif, dai??i??une grande importance Ai??galement, est celui de sensibiliser les notaires sur l’aspect critique de la stricte conformitAi?? Ai?? la charia et qui touche une multitude de points objet d’audit charia Ai?? postAi??riori. Cette action s’inscrit dans la continuitAi?? de notre collaboration sur le terrain Ai?? travers des milliers de dossiers traitAi??s conjointement avec la majoritAi?? des notaires sur toutes les rAi??gions depuis plus de 7 ans dans le cadre de notre ancienne sociAi??tAi?? de financement spAi??cialisAi??e en Mourabaha, Dar Assafa Litamwil.

Quels sont le poids et le rA?leAi??des notaires dans lai??i??Ai??cosystA?meAi??de la finance participative ?
Toutes les opAi??rations financiA?res et commerciales de la finance participative sont basAi??es sur le volet contractuel. Par consAi??quent, le rA?le du notaire est crucial dans l’explication des dAi??marches aux clients. Il veille Ai?? prAi??server les intAi??rA?ts des parties sur le plan juridique tout en respectant les aspects chariatiques dictAi??s par le Conseil supAi??rieur des oulAi??mas. Si on prend l’exemple du produit Mourabaha immobiliA?re, c’est le notaire qui est chargAi?? de mettre en Ai??uvre le process de la Mourabaha. Ce dernier consiste Ai?? ce que, dans un premier temps, la banque achA?te le bien et l’inscrive Ai?? son nom auprA?s de la Conservation fonciA?re avant dai??i??Ai??tablir, dans un deuxiA?me temps, l’acte de vente Mourabaha, relatif Ai?? ce bien, au client final. Dans une derniA?re Ai??tape, le bien est inscrit au nom du client auprA?s de la conservation fonciA?re. Ce process se veut en phase avec les instructions du Conseil supAi??rieur des oulAi??mas ai??i?? CSO ai??i?? relatives Ai?? la conformitAi?? charia de l’ensemble des Ai??tapes de l’opAi??ration de financement Mourabaha.

Lai??i??une des questions soulevAi??es aujourdai??i??hui sur le marchAi?? de la finance participative, et qui concerne Ai??galement les notaires, est celle liAi??e Ai?? Hamish Al Jiddiya. Voulez-vous nous Ai??clairer davantage sur cet instrument et ses enjeux Ai?? la fois pour les banques, les notaires et les consommateurs ?
Hamish Al Jiddiya est un dAi??pA?t de garantie nAi??gociable, que le client ai??i?? donneur d’ordre ai??i?? est supposAi?? provisionner auprA?s de la banque pour la couvrir du prAi??judice Ai??ventuel qui pourrait A?tre causAi?? par le dAi??sistement probable du client aprA?s que la banque ait achetAi?? le bien. Bank Assafa pratique Hamish Al Jiddiya puisqu’elle s’expose vAi??ritablement au risque marchAi??. Car nous insistons sur l’application stricte des termes de la circulaire du CSO d’appropriation rAi??elle du bien avant d’exiger du client la signature du contrat Mourabaha. Ainsi Bank AssafaAi?? achA?te le bien avec ses fonds propres auprA?s du promoteur et l’inscrit auprA?s de la Conservation fonciA?re. La signature du contrat de revente Mourabaha avec le client, devant notaire, prend en moyenne une dizaine de jours. Ce qui reprAi??sente un risque rAi??el pour la banque.

OA? en est Hamish Al Jiddiya au Maroc, notamment la dAi??termination de son plafond et la ratification du document de la promesse dai??i??achat par le Conseil supAi??rieur des oulAi??mas ?
Pour le pourcentage de Hamich Al Jiddiya, Bank Assafa pratique 10% maximum du prix d’acquisition. Pour le document de promesse d’achat, il a Ai??tAi?? validAi?? par le Conseil supAi??rieur des oulAi??mas en mA?me temps que le contrat Mourabaha. auto viagra through the mail.